• Accueil
  • /news
  • /La Galerie Boccara met en scène une partie de ses collection de tapis de la savonnerie au musée d’Arkhangelskoïe (Moscou)

La Galerie Boccara met en scène une partie de ses collection de tapis de la savonnerie au musée d’Arkhangelskoïe (Moscou)

Didier Marien a eu l’idée de mettre en scène plusieurs Savonneries et tapis d’Aubusson dans les salons du musée d’Arkhangelskoïé.

Joyaux de la grande tradition du luxe à la française, les tapis « de la Savonnerie » sont ainsi nommés car la première manufacture du genre fut installée par la volonté de Louis XIII dans les locaux d’une ancienne savonnerie au pied de la colline de Chaillot, comme extension des tous premiers ateliers créés par Henri IV à l’intérieur même du Palais du Louvre.

La manufacture de la Savonnerie fournissait exclusivement le roi pour l’ameublement en tapis de ses châteaux et pour ses dons aux souverains étrangers.

La Galerie Boccara possède une importante collection de tapis français d’époque du XVIIIe au XXe. Cette collection a été constituée au fil du temps par Didier Marien. Elle reflète une histoire précieuse et un art de vivre où le raffinement se conjugue à une méticulosité sans égale. Toutes ces pièces sont en parfait état de conservation et proviennent pour la plupart de collections privées. Les tapis français de la Savonnerie et d’Aubusson apportent dans les décorations une touche unique et reflètent un goût ayant marqué le XVIIIe siècle.

Arkhangelskoïé est un domaine historique célèbre situé à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Moscou, en Russie. Il se compose d’un vaste parc et de bâtiments de style classique ou « Empire ».
Le bâtiment principal est un château classique, construit dans les années 1790 par l’architecte français Jacob Guerne et faisant face à la Moskova. Des terrasses et un parc ponctué de statues à l’antique offrent une vue magnifique sur la rivière.
D’autres bâtiments, comme le pavillon « Caprice », ou la chapelle Saint-Michel (1640), ainsi que le monument de la Grande Catherine ou celui dédié à Pouchkine, ajoutent au charme du domaine.

Didier Marien a crée une véritable osmose entre les tapis de la Savonnerie appartenant à la Galerie Boccara et les oeuvres prestigieuses du musée d’Arkhangelskoïe. Cette harmonie donnait l’impression d’avoir toujours existé.