CLOSE
Back To Top

Tapisserie antique de Mortlake – « Jeux d‘Enfants »

Tapisserie antique de Mortlake – « Jeux d‘Enfants »

Mortlake – XVIIth century – Children’s games
Dimensions: 415 x 225 cm
Composition: wool and silk
Royal Manufacture of Mortlake
XVIIth Century
Provenance: an aristocratic family

Cette ravissante tapisserie est une production de la Manufacture Royale de Mortlake au XVIIIeme siècle.

Son format horizontal et son ingénieuse composition en font une pièce de grande qualité.

Elle représente neuf enfants, jouant dans un jardin près d’un palais. Au loin se distingue une ville, son église et un pont.

La végétation luxuriante et l’eau de la fontaine donne à cette scène un aspect réjouissant et poétique.

Ce thème très à la mode fut décliné tout au long des XVIIème et XVIIIème siècles dans les principales manufactures européennes : les ateliers flamands, Mortlake, Santa Barbara. Le musée du Petit Palais conserve des tapisseries très comparables.

MANUFACTURE DE MORTLAKE

Devant le succès des ateliers de tapisseries du Faubourg Saint-Marcel créés par Henri IV, Jacques Ier d’Angleterre décide lui aussi d’établir une manufacture de tapisseries dans son Royaume pour concurrencer les ateliers flamands.

En août 1620, Sir Francis Crane est chargé de ce projet. Il achète deux maisons à Mortlake (Surrey) pour y installer la manufacture, et fait venir une cinquantaine de tapissiers flamands sous la houlette de Philipp de Maechts, de Bruxelles. Il s’agit à la fois de reproduire des suites anciennes classiques, à partir de cartons italiens et flamands, et d’innover. En 1622, il embauche Francis Cleyn pour produire de nouveaux cartons.

En 1637, Charles Ier, successeur de Jacques 1er, rachète la manufacture qui devient atelier royal, sous la direction de Sir James Palmer. Tous les moyens lui étant accordés, sa production devient alors de très grande qualité, surpassant celle des plus grands ateliers continentaux.En 1649, la manufacture est saisie après l’exécution de Charles Ier et Cromwell place à sa tête John Hollenbergh.

En 1662, elle redevient Manufacture royale et passe sous la direction de Sir Sackvill Crow, en 1667, sous celle du Comte de Craven, puis de Sir Ralph Montagu. A la fin du XVIIème siècle, elle a perdu de son importance et la plupart de ses lissiers rejoignent alors la Manufacture de Soho.

Cette Manufacture n’ayant existé qu’assez brièvement, 70 ans, qui plus est durant des périodes très troublées, les tapisseries conservées sont assez rares.

Info_

Category: