CLOSE
Back To Top

Tapisserie de Jean Lurçat

Jean Lurçat (France, 1892 – 1966)

Jean Lurçat est un artiste français et un tisseur reconnu pour avoir rendu une popularité contemporaine à la tapisserie. Ses œuvres présentent souvent des motifs récurrents comme la nature, les animaux et le cosmos, et deviennent de plus en plus ambitieuses et détaillées au fil du temps. Le Chant du monde (1957 – 1966), l’une de ses œuvres les plus célèbres, décrit une cosmologie complète de figures mythiques du monde ancien. Né le 1er juillet 1892 à Bruyères en France, il étudie à l’académie Colarossi où ses camarades sont Henri Matisse, Paul Cézanne et Pierre-Auguste Renoir. En 1915, sa première exposition a lieu à Zurich et, en 1917, il achève Filles Vertes et Soirée dans Grenade, son premier grand travail consacré à la tapisserie. Pendant les années 1920, l’artiste voyage en Europe, en Afrique du Nord et dans différentes parties de l’Asie, tout en réalisant des tapisseries de commandes, devenant ainsi l’un des premiers artistes occidentaux à exposer en russie soviétique. Lurçat meurt le 6 janvier 1966 à Saint-Paul de Vence en France.

Tapisserie

Expositions Sélectionnées

2016

« Jean Lurçat (1892-1966), Au seul bruit du soleil » à Galerie des Gobelins

2010

Création de la Fondation Jean et Simone Lurçat.

2002

Inauguration du musée Jean-Lurçat à Eppelborn (Sarre).

1986

Inauguration du nouveau musée Jean Lurçat et de la Tapisserie contemporaine à Angers.

1981

Inauguration du Centre Jean Lurçat et du musée départemental de la tapisserie à Aubusson.

1966

Une exposition de tapisseries, dont Le Chant du Monde, céramiques et bijoux a lieu au musée des Arts décoratifs de Paris

1962

Participe à la première Biennale Internationale de la Tapisserie à Lausanne.

1958

Grande exposition de l’ensemble de l’œuvre de Jean Lurçat au musée National d’Art Moderne à Paris. Édition de Mes Domaines chez Pierre Seghers.

1961

Une de ses tapisseries, Etoiles de Paris, est offerte par le Président de la République à Sir Winston Churchill.

1946

L’exposition “La Tapisserie française du Moyen Âge à nos jours” au Musée national d’Art Moderne à Paris révèle la naissance d’une tapisserie contemporaine.

1945

“La tapisserie française du Moyen Age à nos jours”, au musée national d’Art moderne

1936

Exécutée sa première tapisserie tissée à la Manufacture nationale des Gobelins, Les illusions d’Icare, offerte par l’Etat française à la reine de Hollande.

1920

Kunsthalle de Berne, au Salon des Indépendants à Paris.

1917
Galerie Tanner, Zurich